Renforcement des capacités des personnels de santé de l’Administration Pénitentiaire

Approche santé et pathologies d’intérêt particulier en milieu carcéral : les personnels de santé des établissements pénitentiaires outillésDu 05 au 07 novembre 2019, se tient à Ouagadougou, une session de formation des agents de santé des infirmeries des établissements pénitentiaires sur l’approche santé en milieu carcéral et les pathologies d’intérêt particulier en prison.Cette session de renforcement des compétences des agents de santé, deuxième du genre qui vise à améliorer la qualité de l’offre de soins en milieu carcéral au Burkina Faso, contribue à l’humanisation des lieux de détention au Burkina Faso. Elle permettra aux participants, essentiellement des personnels de santé, venus des 29 établissements pénitentiaires du Burkina Faso, de renforcer leurs capacités sur l’approche santé en milieu carcéral ; la prise en charge de la malnutrition, de la tuberculose, des dermatoses etc.; et connaitre les bonnes pratiques en matière d’hygiène.C’est le Directeur Général de l’Administration Pénitentiaire, l’Inspecteur Divisionnaire Eloi GUIGMA, représentant le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, qui a ouvert les travaux ce mardi 05 novembre 2019. Cette cérémonie a vu la présence des personnalités telles que les représentants du CICR venus de la coordination régionale d’Abidjan, le coordinateur du Programme national tuberculose, le Directeur régional de la Garde de Sécurité Pénitentiaire du ressort de la cour d’appel de Ouagadougou, les Directeurs centraux de l’administration pénitentiaire et la Directrice de la nutrition. Premier à prendre la parole, le Docteur Karim TRAORE, directeur de la santé et de l’action sociale a situé le contexte : « l’accès aux soins de santé pour les personnes privées de liberté est confronté à de nombreux défis liés d’une part aux difficiles conditions de détention (surpopulation, promiscuité, insuffisance alimentaire et d’hygiène et d’autre part à l’insuffisance d’organisation des soins de santé. Ce présent atelier va concourir sans doute à l’amélioration de la qualité de l’offre de soins de santé en milieu carcéral au Burkina Faso. » a-t-il précisé.

Lire plus

14e édition de la Journée de reboisement des corps paramilitaires

14e édition de la Journée de reboisement des corps paramilitaires : encore 1000plants mis en terre et 500 autres remis à la population de Koubri

Ce mardi 13 aout 2019, les corps paramilitaires du Burkina Faso se sont réunis à Koubri, sur le site de l’école Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire, pour la journée de reboisement, édition 2019.
Pilotée par la Garde de Sécurité Pénitentiaire, cette journée est placée sous le thème : « Arbre et éducation pour une économie verte ».
Elle a été parrainer par le Ministre de l’Environnement, de l’Économie verte et du Changement climatique, monsieur Nestor Batio BASSIERE et a vu la participation de plusieurs autorités notamment le Directeur du Cabinet et le Secrétaire Général du ministère de la Justice ; les Directeurs Généraux de la Police nationale, des Douanes, des Eaux et Forêts, de la Garde de Sécurité pénitentiaire, et de la Police municipale ou leurs représentants; les autorités administratives, paramilitaires, coutumières et religieuses de Koubri ; les directeurs et chefs de service et la population sortie nombreuse pour soutenir les forces paramilitaires.

Lire plus

SPORT EN MILIEU PENITENTIAIRE


Activités Physique et Sportive

Un nouveau-né en milieu pénitentiaire : le Festival des Sports en Prison

Le mardi 30 juillet 2019, la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou était dans la fête des sports à travers les activités du Festival des Sports en Prison. Ce nouveau festival a été initié par l’Assistant de Sécurité Pénitentiaire Saïdou SAWADOGO. Selon lui, le Festival des Sports en Prison vise trois objectifs clés à savoir : humaniser les prisons ; accroitre la visibilité de l’administration pénitentiaire et enfin promouvoir le sport pour tous en milieu pénitentiaire gage d’un rendement individuel et collectif.

Il convient de noter que le promoteur entend couvrir l’ensemble des établissements pénitentiaires (EP) du Burkina Faso, subdivisés en trois zones notamment la ‘‘zone de Ouagadougou’’ regroupant les EP du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou ; la ‘‘zone de Bobo’’ qui regroupe les EP du ressort de la Cour d’Appel de Bobo-Dioulasso et la ‘‘zone de Fada’’ regroupant les EP du ressort de la Cour d’Appel de Fada N’Gourma.

Lire plus

Journée internationale Nelson Mandela à la MAC/Bobo-Dioulasso

Des séances de conférence

Le 17 juillet 2019, les activités de la journée internationale Nelson Mandela ont débuté par un panel sur le thème : « La problématique du genre en milieu carcéral : quelles stratégies pour une meilleure prise en charge des femmes détenues. » A ce titre, trois communications ont été animées.

La communication inaugurale qui portait sur le thème central a été animée par le Directeur Général Adjoint de l’Administration pénitentiaire,

Lire plus