Du 19 au 20 novembre 2019, se tient à Ouagadougou, une rencontre d’échanges entre les responsables de l’administration pénitentiaire et l’unité de coordination du projet Identification Rapprochement et Analyse de Police (IRAPOL). Il s’agit d’une vingtaine de personnes issues de l’administration pénitentiaire, de la gendarmerie nationale, de la police nationale, de l’équipe de conception ‘‘soft house’’ ainsi que des personnes ressources.

Monsieur Hermann SAWADOGO, Directeur administratif et financier, a pris la parole, au nom du directeur du projet IRAPOL, pour souhaiter la bienvenue aux participants. Il a également rappelé que le projet IRAPOL vise à mettre en place un système d’informations mutualisées entre les acteurs de la sécurité intérieure pour échanger sur une même plateforme des informations en temps réel et d’être beaucoup plus efficace dans leurs missions.

Pendant deux jours, les participants à cette rencontre vont amender le draft sur les propositions et observations pour l’amélioration du tableau de bord de l’administration pénitentiaire.

C’est l’Inspecteur Divisionnaire Ibrahim TRAORE, Directeur régional de l’administration pénitentiaire du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou qui a dirigé les travaux. Il a, au nom du Directeur Général, remercié les responsables du projet pour la prise en compte de l’administration pénitentiaire dans la gestion du logiciel IRAPOL. Il a aussi invité les participants à donner le meilleur d’eux même pour améliorer davantage l’outil.

On note également que l’outil sera présenté au cours d’un atelier de validation pour prendre en compte les préoccupations de l’ensemble des structures de l’administration pénitentiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 1 =